APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Scolarisation AMENAGEMENTS AUX EXAMENS Les nouveautés liées aux circulaires 2015


AMENAGEMENTS AUX EXAMENS

Les nouveautés liées aux circulaires

n° 2015-127 du 127 - 3/08/2015, n° 2015-1051 -25/08/2015 -BO n°31 du 27 août 2015



DÉMARRER LES DÉMARCHES SANS PLUS ATTENDRE

 

Ce qu’il faut prévoir :

 

 

  •  Bilan récent prouvant chaque  trouble (test psychométrique et bilans)

     

  •  Preuve d’un suivi en orthophonie ou/et en psychomotricité ou/et en ergothérapie

 

  •  Preuve du lien entre le trouble ou le handicap et les difficultés scolaires (PPS, PAP,bulletins scolaires ou copies de l’élève avec une évaluation si c’est pertinent)

     

  • Une lettre de l’élève signée par lui-même et ses parents s’il est mineur.

     

  •  L’avis du médecin scolaire ou/et du médecin de famille

     

  •  L’avis de l’équipe enseignante ou du professeur principal ou de l’enseignant référent

     

 

 

Penser  à  conserver  une  copie  de  l’ensemble  du  dossier  de  demande  pour  faire  un recours éventuel

 

LES POSSIBILITÉS D’AMÉNAGEMENTS

 

 

 

Les différentes possibilités doivent être en lien direct avec le ou les troubles du candidat. C’est le bilan orthophonique ou ergothérapique, qui sera prépondérant. Attention à faire des demandes justes sans en rajouter, pour gagner en efficacité

 

 

 

  • Le tiers temps

  • Le secrétaire : lecteur, scripteur, re-formulateur (rarissime et réservé à un trouble du langage important, son rôle est défini dans la circulaire)

  • Les outils  sont à nommer dans le protocole d’aménagement PPS ou PAP (Ordinateur, logiciels de lecture, de dictée vocale, de correction, de tracé, de carte heuristique)

 

 

DATE : début novembre

 

En même temps que l’inscription à l’examen ou au concours




BIEN UTILISER CES AMENAGEMENTS

 

 

  • Entrainer l’élève à bien utiliser et organiser son tiers temps

  • Un secrétaire ou un lecteur : nécessité de s’entrainer à l’avance avec un adulte inconnu, réfléchir aux demandes à formuler, lors de l’examen, au secrétaire

  • Les outils : l’élève doit les avoir utilisés en cours de scolarité de façon régulière.

 

 

OBSERVATIONS PRATIQUES

 

  • Chaque  année  revoir  toute  l’équipe  pédagogique  pour  informer  sur  les  troubles  et  les aménagements en classe

  • Le  fait  d’avoir  eu  des  aménagements  pour  un  examen   n’implique  pas  obligatoirement l’autorisation   pour  l’examen  suivant il  faut faire  la preuve  de  rééducation,  d’un  trouble étalonné, de  difficultés persistantes et d’un trouble dys, non compensé)

 

 

Ex : l’accord des épreuves anticipées du bac (pro ou général) sera reconduit pour le bac, sauf  si  des  modifications  de  l’accord  sont  nécessaires.  A  ce  moment  là  l’élève  ou  la famille doivent redéposer un dossier de demande soit pour les LV1 et LV2, soit pour un logiciel spécifique pour les math…). Idem en CAP reconduite tacite (voir circulaire pour les cas particuliers)

 

 

  • Le dossier de demande d’aménagements est transféré par le chef d’établissement vers le médecin de la CDAPH qui rend un  avis même si l’élève n’a pas de reconnaissance de handicap. Le service des examens ensuite prend une décision et la notifie.

  • Vérifier  sur  la  notification  reçue  si  les  croix  cochées  correspondent  bien  à  votre demande.

  • Faire un recours nécessite de respecter les dates et d’ajouter de nouveaux éléments médicaux  et  scolaires  au  dossier  (ce  n’est  pas  uniquement  formuler  par  écrit  un désaccord)

 

 

L’aménagement de concours demande une anticipation :

Des bilans complémentaires réalisés directement au centre de santé universitaire sont demandés,  donc  il  est  indispensable  de  prendre  un  rendez-vous  très  tôt  en  début d’année scolaire, Parfois une RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé) est nécessaire (ex :  concours  administratifs,  6 ème année   de  médecine).  Le  dossier  correspond  à  un cadre précis. Il est long à préparer et à étudier (anticiper).




Posté le Samedi 10 octobre 2015 @ 21:53:42 par apedys

Liens Relatifs



Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

kerguyen
1  

kerguyen
  Posté : 25-01-2016 09:37

Bonjour,
Nous venons de recevoir un avis médical défavorable de la DESDEN concernant notre demande d'aménagement d'épreuves au BAC pour notre fille qui est en 1ère cette année.
Nous sommes très surpris et notre fille est effondrée. elle a bénéficié d'un tires temps au brevet des collèges et de la dictée fautive sa dyslexie et dysorthographie ont été diagnostiquées en CM1 et depuis elle a eu des PAI et cela l'aide beaucoup.
Cette année elle a changé de lycée. Il n'y a pas de médecin scolaire ni d'infirmière rattachés à l'établissement aussi nous avons fait le dossier tout seuls et visiblement il manquerait des pièces au dossier ce qui expliquerait cet avis défavorable.
On nous dit sur le courrier que seul la décision du SIEC peut être contestée mais nous n'avons pas de courrier du SIEC.
Ma question : faut-il que nous attendions sans rien faire le courrier du SIEC avant de faire un recours?
quelqu'un pourrait-il nous aider ? que faut -il prévoir pour le recours? a-t-on une chance de faire modifier cette décision ?
Notre fille est sur le point d'arrêter d'aller au lycée elle dit que sans tiers temps elle n'aura jamais son Bac elle a toujours travaillé avec des aménagements depuis le CM1!
Merci pour votre aide.


kerguyen

  Profil
cgecla
1  

cgecla
  Posté : 23-02-2016 17:57

Bonjour,

Nous avons reçu un accord d'aménagement. Ma fille qui est dyslexique et dysorthographique aura 1/6 de temps et non un 1/3 de temps.
Ce n'est pas la même chose. Je ne vois pas comment elle va faire pour le BAC de français car elle a des difficultés à lire et à écrire.
Je ne comprends pas pourquoi il est si difficile de faire reconnaître le handicap de nos enfants.

D'où vient de 1/6 de temps supplémentaires ? Je ne savais même pas que cela existait.
Si quelqu'un a une réponse je suis intéressée car je voudrais comprendre si cela est une directive ministérielle ou si cela vient du médecin scolaire dont nous dépendons à l'académie.

Merci d'avance de votre aide.

  Profil
Lolo78
1772       

Lolo78
  Posté : 03-03-2016 13:56

Bonjour,
Il est préférable de poster vos questions sur le forum pour être sûr d'obtenir des réponses.

Tiers temps
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=91832

Temps majoré et pauses
Les candidats peuvent bénéficier pour une ou plusieurs épreuves de l'examen ou du concours, d'un temps majoré et de pauses entre des épreuves ou pendant celles-ci. La majoration de temps et les pauses n'ont pas le même objet :
- le temps majoré compense une perte de temps globale qui peut être causée par la lenteur du candidat, la contrainte liée à un autre aménagement (ex. : durée des échanges entre le candidat et son secrétaire) ou une fatigabilité générale ;
- la pause est par nature d'une durée imprévisible ; elle est exceptionnelle et est consacrée à une activité précise (contrôle biologique, soins) pendant laquelle le candidat ne peut matériellement pas travailler. Par exemple si pour une épreuve de 3 heures un candidat est contraint de prendre une pause de 20 minutes pour procéder à des soins, son épreuve s'achèvera 3 heures et 20 minutes plus tard.
La majoration du temps imparti ne peut en principe excéder le tiers du temps normalement prévu pour chaque épreuve. Cependant, cette majoration pourra être allongée au-delà du tiers du temps eu égard à la situation exceptionnelle du candidat et sur demande motivée du médecin désigné par la CDAPH, lorsque cette dérogation est compatible avec le déroulement de l'épreuve. Lorsque la demande de temps majoré est formulée par un candidat se présentant à un concours, les règles d'équité qui prévalent en matière de concours doivent tout particulièrement être respectées.
L'organisation horaire des épreuves d'examen et concours devra laisser aux candidats handicapés une période de repos et de repas suffisante entre deux épreuves prévues dans la journée ; cette période ne doit pas en toute hypothèse être inférieure à une heure. Pour ce faire, ils pourront commencer une épreuve écrite en décalage d'une heure au maximum avec les autres candidats. Dans le même esprit, lorsqu'une même épreuve se déroule sur un temps très long, voire sur plusieurs jours, le service organisateur prendra, dans la mesure du possible, les dispositions nécessaires pour augmenter le nombre de jours consacrés à l'épreuve afin que la majoration de la durée de l'épreuve n'ait pas pour conséquence d'imposer au candidat des journées trop longues, ou proposer au candidat d'étaler le passage des épreuves.
Les pauses pendant une épreuve durent le minimum nécessaire et ne sont pas comptabilisées dans la durée de l'épreuve. Elles ne sont donc pas décomptées d'un éventuel temps majoré.
L’autorité administrative compétente pour ouvrir et organiser l’examen ou le concours décide des aménagements accordés et notifie sa décision au candidat en prenant appui sur l’avis rendu par le médecin désigné par la CDAPH. Cette notification fait mention des délais et voies de recours. Si nécessaire, l’autorité académique pourra utilement s’appuyer, pour la prise de décision et le traitement du recours gracieux des situations les plus complexes, sur une cellule collégiale spécialement constituée à cette fin pour éclairer sa décision (médecin conseiller technique du recteur ou de l’inspecteur d’académie, enseignant référent, membre d’un corps d’inspection compétent...).
Dans le même esprit, lorsqu’une même épreuve se déroule sur un temps très long, voire sur plusieurs jours, le service organisateur prendra, dans la mesure du possible, les dispositions nécessaires pour augmenter le nombre de jours consacrés à l’épreuve afin que la majoration de la durée de l’épreuve n’ait pas pour conséquence d’imposer au candidat des journées trop longues, ou proposer au candidat d’étaler le passage des épreuves .

Bon courage,

  Profil
KarlaB
17   

KarlaB
  Posté : 12-11-2016 16:40

Très bon article, et d'excellents commentaires. merci beaucoup
wireless lan


  Profil
monica123
26   

monica123
  Posté : 11-01-2017 19:04

Merci beaucoup pour cette information. Je dois vous dire que je suis d'accord sur plusieurs des points que vous faites ici et d'autres peuvent nécessiter un examen plus approfondi, mais je peux voir votre point de vue. psoriasis

  Profil
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0925 seconde(s)