APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Modéré par : chris gene airgat007 
Index du Forum » » Adultes » » Suspicion Dyslexie
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurSuspicion Dyslexie
maximelejarre
4  

maximelejarre
  Posté : 30-11-2016 00:27

Bonsoir
Je me permets d’écrire sur ce forum car je pense être dyslexique. J’ai 31 ans, et j’ai toujours eu du mal à m’exprimer clairement, les erreurs sémantiques sont multiples, et souvent rien que de parler peut me fatiguer surtout quand je ne maitrise pas le sujet.
J’ai du mal à articuler, je parle vite et n’articule pas toujours. Retranscrire les accents d’une langue étrangère est juste impossible, je veux dire un son mais un autre sort.
J’écris très mal, fait des fautes et à une façon d’écrire particulière (sorte de gaucher refoulé)
Je suis hyperactif, et ai du mal à tenir mon attention plus de 10 secondes.
Bon sinon ce n’est pas un problème d’intelligence (double master 2) thèse en prévision… et cela ne me pose pas trop de problèmes professionnels (professeur de maths) mais je sais que je pourrais être nettement meilleur si je n’avais pas ces problèmes.
J’ai toujours eu ces difficultés, j’avais eu tendance à les « cachées » mais aujourd’hui je vends prendre le problème à bras le corps.
Pour finir j’habite Strasbourg et j’ai beau en parler à mon médecin traitement ne veut pas me croire et considère que si j’étais vraiment dyslexique, j’aurais été pris en charge dans mon enfance. Argument de vérité donc imparable ,-) plus sérieusement si quelqu’un à une solution je suis preneur. Bien entendu il est aussi possible que je n’ai absolument rien n’étant pas médecin.

  Profil  
gene
4824       

gene
  Posté : 30-11-2016 15:54

Faites un bilan orthophonique, votre médecin vous accordera sans doute cette petite prescription

Le plus dure est de trouver un(une) orthophoniste qui fasse les bilans pour adulte.

Vous pouvez aussi chercher un neuro pour adulte qui soit formé pour les TDAH, dys, autisme adulte.

Le diagnostique à l'âge adulte en l'absence de dysfficulés majeur est toujours un peu délicat.

J'ai été diagnostiqué à 40 ans TDAH, dys bien compensé et avec un bon niveau intellectuel. Le diagnostique ne change pas la capacité à compenser, il met des mots sur des maux. En cas de TDAH, la prise de ritaline pendant quelques mois peut apporter un plus. Pour les adultes qui continu à avoir de graves difficultés en lecture et écriture, la rééducation orthophonique est encore bénéfique.

Je vous invite à consulté le site de TDAH France, hyper super, il y a des rubriques adultes qui pourraient vous intéresser.
Chercher des info plus précises sur la dysphasie, une dys moins connu, mais qui pourrait faire écho chez vous.

Après chacun est comme il est, et quelques cours de yoga et zen attitude pourrait suffire pour vous aider.

GENE

  Profil  
Graal
140     

Graal
  Posté : 30-11-2016 16:10

Je vous ai donné dans votre boîte aux lettres du forum, le nom d'un médecin de Strasbourg.

  Profil  
Lolo78
1768       

Lolo78
  Posté : 30-11-2016 19:51

Bonsoir Maxime ,

Effectivement comme le souligne gene ,en vous lisant,j'irais chercher l'info côté dysphasie avec un bilan psychométrique (QI)qui mettra peut être en évidence une hétérogénéité dans les résultats d'items.

Tous les dys (à quelques exceptions )ont un problème de concentration et d'attention,mais pas que les dys
Les HP (haut potentiel intellectuel )aussi,la pensée va plus vite que l'écrit ,avec une grosse difficulté de structuration.de planification,d'organisation,l'instinctif prend le dessus.ce qui est particulièrement difficile lors de la retranscription oral ou écrit en cumulant HP/dys....quelque chose .

Faites très attention au choix de votre psy qui vous fera passer le test,il faut absolument qu'il soit sensibilé aux dys ce qui n'est malheureusement pas le cas systématique.

Vous avez une antenne ANPEIP ou AFEP qui vous orientera vers un connaisseur sur votre secteur.

Beaucoup d'adultes dys sont passés à travers les mailles grâce à leur QI en trouvant des stratégies de compensations ,souvent la fatigue ,le stress ,l'incompréhension de l'autre mettent au grand jour "un décalage".

Bon courage pour la suite

Message édité par : Lolo78 / 30-11-2016 22:04


  Profil  
maximelejarre
4  

maximelejarre
  Posté : 01-12-2016 18:33

Merci à tous pour votre réponse, oui j'aurais pu le signaler je suis aussi hp, donc surement une corrélation. (je cumule les stigmates Je vais me renseigner demain en sur Strasbourg, après je dois avouer qu'entre les différents dys je suis totalement perdu

Max

  Profil  
Lolo78
1768       

Lolo78
  Posté : 01-12-2016 19:10

Ceci peut vous aider
http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/troubles-des-apprentissages-les-troubles-dys

Et ici.... http://www.anpeip.org/topmenu-dys/1057-dys-s-emmelent

Message édité par : Lolo78 / 01-12-2016 19:15


  Profil  
Pix
2  

Pix
  Posté : 12-12-2016 19:11

Coucou !
Je me permets de répondre car il se trouve que je présente exactement les mêmes symptômes que toi excepté l'hyperactivité et le trouble de l'attention. Du coup, je suis assez "soulagée" de savoir que je ne suis pas la seule dans mon cas. Seulement, as-tu d'autres difficultés comme la lecture à voix haute ?! Je but sans cesse sur les mots car le son qui sort ne correspond pas à celui que je veux. D'ailleurs je vous dis pas la honte que j'ai lors de mes exposés ou de mes lectures à la fac. Par exemple communication peut devenir communitation...
Du coup si tu as des nouvelles de ton problème j'aimerai bien y être informé. J'me suis toujours soupçonnée une légère dyslexie, dysorthographie et dysphasie. Mais "malheureusement" pas assez fort pour qu'on le remarque. Par contre on m'a toujours dit que je n'étais pas rigoureuse dans mon travail et faisait souvent des fautes bêtes. Et en primaire j'ai aucun souvenir de ces difficultés exceptées les dictées et comprendre un texte un lisant qu'une fois.

Message édité par : Pix / 12-12-2016 19:33


  Profil  
maximelejarre
4  

maximelejarre
  Posté : 27-12-2016 14:21

Salut
Merci pour le message, pour la lecture à voix haute je n'ai plus trop de problème, ni pour les exposés, mais je dois t'avouer qu'avant c'était juste une catastrophe. L'entrainement et la répétition sont primordiales pour ce genre d'exercices. Concernant les fautes bêtes je suis un spécialiste, du coup je me suis fait plusieurs fois traité comme un abruti alors que c'étais surtout lié à un manque de concentration car cela ne me paraissait pas intéressant. Il y a quelques choses de rageant de se faire traiter d'idiot par des personnes que tu sais plus bête que toi... du coup pour moi la vie en entreprise n'est juste pas possible. Sinon j'ai des problème aussi de sommeil donc j'essaye de régler ça et après je m'occupe de mes autres difficultés ( le besoin ne pense pas que je suis dys, juste que je manque de concentration.... il considère qu'en étant dys je ne pourrai pas être aussi performant intellectuellement ,-( bref d'autre problématique.

Max

  Profil  
Pix
2  

Pix
  Posté : 04-01-2017 01:50

Merci des informations ! Je peux lire assez bien lorsqu'il n'y a pas beaucoup de page mais à la fac je dois tenir environ une demie heure (et j'ai deux exposés par semestre avec peu de temps pour préparer), du coup avec le stress, + la fatigue, + une lecture longue = catastrophe. Ce qui m'inquiète c'est que je suis réellement anxieuse dans ces moments là et je développe de + en + une "phobiescolaire". Le pire c'est qu'au Lycée j'étais pas mauvaise du tout à l'oral excepté la lecture, du coup ça me fruste assez. Et en primaire je crois qu'on a jamais vu ce problème car j'ai toujours lu très vite en reprenant mes erreurs très vite
En tout cas j'ai toujours cru être la seule !

  Profil  
Emary
2  

Emary
  Posté : 06-03-2017 20:27

Bonsoir

Je suis nouvelle sur le forum, diagnostiquée dyslexique et potentiellement HP. Le souci c'est que du coup, je peux totalement dissimuler (au prix de nombreux efforts quand même..) le trouble, d'ailleurs c'est à cause d'une fatigue chronique que (de fils en aiguilles, pour faire court) que j'ai atterri chez des psy, puis fait des test/bilans et finalemnt chez une orthophoniste...Un vrai parcours du combattant dans lequel les médecins (même un neurologue!) ne m'ont pas beaucoup aidé, clamant que j'étais trop performante intellectuellement pour avoir des troubles des apprentissages...

Je n'ai pas pu m'empêcher de venir demander , "et alors, Maximelejarre, as-tu eu des réponses à tes questions?.
C'est bête mais j'aimerais pouvoir échanger avec des personnes ayant vécu des expériences similaires...

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :
Recherche    

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0877 seconde(s)